Lexique et recherche de définitions
Lexique et recherche de définitions

L’isolation thermique :

 

Pour donner des performances thermiques à un vitrage, on utilise la technique du double vitrage qui consiste à emprisonner une lame de gaz plus ou moins importante entre deux vitrages. Ce résultat est encore amélioré en utilisant un vitrage faiblement émissif sur la face interne du double vitrage et d’autre part des intercalaires à rupture de pont thermique de type Warm edge.

Un vitrage faiblement émissif a reçu lors de sa fabrication, sur l'une de ses faces un traitement de surface à base d'ions métalliques, quasiment invisible. Cette couche a pour effet de renvoyer la chaleur vers l'intérieur et donc d'en limiter la sortie. En combinant ce dispositif, il est possible des verres dits 4 saisons, permettant l’hiver de conserver la chaleur à l’intérieur de l’habitation et l’été d’obtenir un rayonnement moins intense et une température plus douce.

 

Le coefficient K :

 

Un vitrage utilisé en simple paroi est un très mauvais isolant thermique, car il a un très mauvais coefficient de transmission thermique. ( Coefficient K ) En effet alors que le coefficient optimum serait de 0, celui du simple vitrage ( quelle que soit son épaisseur ) est de 5,7. Pour information, le coefficient K d'un vitrage isolant atteint généralement 1,1 et même 0,7 pour les triples vitrages

La lame de gaz :

 

La lame enfermée est généralement de l'air déshydraté pour éviter la condensation entre les deux vitrages. Cette faible hygrométrie est obtenue par l'utilisation d'absorbeur d'humidité à l'intérieur du joint de liaison. Il est également utilisé du gaz d'argon. Contrairement aux idées reçues il n'a jamais existé de double vitrage vide d'air, en effet ceci aurait produit un bombage des deux faces qui auraient tendu à se toucher.

L’Isolation phonique :

 

Contrairement à l'isolation thermique, l'isolation phonique est obtenue par la masse, c'est à dire le poids. Ainsi un vitrage monolithique de 10 mm d'épaisseur aura un meilleur résultat acoustique qu'un double vitrage composé de deux vitrages de 4 mm. Néanmoins, la lame d'air ne nuit pas et permet au contraire par l'utilisation de deux épaisseurs différentes sur chacune des faces, d'augmenter la masse d'une part et de faire barrière à des fréquences différentes. Enfin, des vitrages feuilletés spécifiques ont été développés. Le principe repose toujours sur la masse, mais aussi sur l'absorption, par un film acoustique intercalé dans la fabrication du verre feuilleté.

L'indice d'affaiblissement acoustique :

 

La principale unité de mesure du bruit est le décibel, et le niveau de confort acoustique se situe dans un cadre ou cette valeur est inférieure ou égale à 35 Db. Une fenêtre moderne de base offrant un affaiblissement de l'ordre de 30 Db, si dans votre rue ou quartier, le volume sonore ambiant est égal ou inférieur à 63 Db le problème n'est pas crucial.

Au-delà ( bordure d'autoroute ou centre d'agglomération ) il faudra travailler sérieusement ce point ou prendre le risque de la dépression nerveuse. Pour une fenêtre, l'indice d'affaiblissement maximum envisageable est de 42 Db. Au-delà de ce besoin, il ne restera pas d'autre solution que les doubles fenêtres.

Les vitrages feuilletés

 

Le Verre apporte la lumière et le soleil à l'intérieur tout en offrant la vue sur le monde extérieur. Outre le double Vitrage standard qui procure une bonne isolation thermique et améliore notablement le confort, il existe également toute une gamme de produits répondant à des besoins spécifiques : quartier très bruyant, climat rude, protection contre le vol ou les regards indiscrets.

 

Une plus grande sécurité des personnes est optimisée à l'aide de verres feuilletés composés d'un film de polyvinyle butyral (PVB) intercalé entre deux vitres. Plus on multiplie les couches de films, plus le vitrage devient résistant. Installé à l'intérieur, le feuilleté évite les chutes et les coupures graves dont sont souvent victimes les enfants. En cas de bris accidentel, les éclats de verre restent collés sur le film. Suivant leur composition, les doubles vitrages de protection affichent également des performances thermoacoustiques plus ou moins renforcées. Posé à l'intérieur, le feuilleté protège en cas d'effraction, tandis que la rupture du vitrage extérieur gêne le malfaiteur et que le bruit alerte l'entourage.

    72 avenue du Progrès
    69680 Chassieu

 

    Tél. : 04 72 13 35 20

    Fax : 04.72.13.35.25

    @ : info@menuiseriebois.com

 

perret jean michel sur CHASSIEU, FR sur Houzz